martes, 7 de diciembre de 2010

Ballade à la Nature Féminine

Des créations, toutes de la nature;

Dans les femmes, je me perds sans bavure;

Elles sont minces, hautes ou petites;

Aucun doute, elles sont belles toutes.

Leurs caresses, de grandes délicatesses,

Peuvent mettre, dans un état d´ivresse;

C’est leur finesse, le poison, la drogue,

L’amalgame, qui est toujours en vogue.


Incurables, capricieuses et bêtes,

Toujours nous font vite perdre la tête;

Quel mal ont-elles, pour faire l'avare

Prodiguer, à l'athée lui font croire ;

Le misanthrope, change à sociable :

Vrai cause, de névrose inguérissable.

C’est leur finesse, le poison, la drogue,

L’amalgame, qui est toujours en vogue.


Absurde! C'est vouloir les posséder,

Car elles feront tout pour s'évader.

Leur splendeur, n'est pas dans l'apparence,

Leur splendeur, réside dans l'essence.

C’est qualité apportés par Dieu,

Grâce à laquelle on devient idiot.

C’est leur finesse, charme et imprudence,

L'amalgame, toujours en concurrence.


Si on vaincrait leur esprit de liberté

Tout de suite perdraient leur majesté,

Je le dis, la femme sans sa finesse,

N’est plus que malheur, misère, détresse.


Pablo Canossa Calderón

No hay comentarios:

Publicar un comentario en la entrada